Un autre hiver déraille pour les résidents d’Alta Vista

Posté dans : Communique de presse | 0

Raylene Lang-Dion, candidate municipale pour Alta Vista, exprime sa frustration à l’idée qu’un autre hiver déraille pour les résidents de son quartier.

Depuis plus de trois ans, les résidents d’Alta Vista qui utilisent le transport en commun ont enduré retards, congestion et déviations absurdes autour de la station Hurdman, et une congestion interminable sur l’autobus en direction est, entre la rue Bank et l’Université d’Ottawa. L’expérience n’a pas été plus facile pour les automobilistes devant naviguer, avec des centaines d’autobus détournés, les rues Riverside et Industrial entre Hurdman et la 417 pendant l’heure de pointe.

«Les résidents d’Alta Vista qui comptent sur le transport en commun pour voyager du quartier au centre-ville ont largement perdu le contrôle de leur horaire. Ils arrivent en retard au travail, à la garderie et à leurs rendez-vous,» dit Lang-Dion.

«Qui sera tenu responsable de ces retards? Que compte faire la commission de transport de la ville d’Ottawa pour améliorer les déplacements quotidiens des résidents d’Alta Vista dans l’intérim?» demande-t-elle.

Pendant des années, le maire et les conseillers municipaux ont répondu aux préoccupations des résidents en disant que c’était un mal pour un train. De dire Jean Cloutier, en août 2017 : «Lorsque la Ligne de la Confédération de l’O Train sera mise en service, en 2018, les usagers du train léger sur rail auront accès à un réseau d’envergure et de pointe, où ils seront d’abord et avant tout en sécurité.»

«Les résidents perdent confiance en ce projet. La ville ne peut plus se permettre de leur offrir des réponses vides,» dit Lang-Dion.

-30-

Pour plus d’information

Bea Vongdouangchanh
media@raylenelangdion.ca
613-299-1807